«   Carte   »


Église de Thiverval Grignon

Thiverval Grignon
Saint Martin

Le village

Thiverval-Grignon se trouve dans la plaine de Versailles sur une petite éminence, entre la vallée du ru de Maldroit et celle du ru de Gally, à quelques kilomètres au nord de Plaisir.

La dénomination de Thiverval-Grignon résulte d'un décret du 18 octobre 1952. Au nom de la commune de Thiverval est associé le nom de Grignon qui n'était jusque là que son hameau.

Ces deux lieux d'habitation sont séparés par l'immense parc du château de Grignon et distants d'environ trois kilomètres. Ce parc, d'une superficie de 300 hectares, est boisé et clos de murs.

Le magnifique château de Thiverval-Grignon fut édifié au XVIIe siècle. Il fut le centre du marquisat qui s'étendait sur Plaisir, Saint Germain de la Grange et Thiverval. Qui sait aujourd'hui que le maréchal Ney se maria à Thiverval et que le maréchal Bessières reçut l'empereur Napoléon Ier  au château de Grignon ?

Le château accueille depuis 1827, les infrastructures de l'Institut National Agronomique de Paris-Grignon. qui occupe, avec la "Ferme expérimentale" et ses terres agricoles, plus de la moitié de la surface du territoire communal.

Thiverval-Grignon dispose d'un site municipal : www.ville-thiverval-grignon.fr.

La population de Thiverval-Grignon était de 1014 habitants (en 1999). Thiverval en comptait 350 et Grignon près de 450 ; les 200 habitants restant étant les élèves de l'Institut agronomique.

La commune est desservie par la D30 reliant Plaisir à Poissy et, par la D119 qui relie la D30 à Beynes; elle longe le parc du château.

Gare la plus proche : Plaisir-Grignon (liaison avec Paris-Montparnasse, Dreux et Mantes la Jolie).

L'église

L'église de Thiverval-Grignon est placée sous la protection de Saint Martin.

Elle fut construite entre 1170 et 1230. La magnificence donnée à l'église lors de sa construction (dimensions, élévation à trois niveaux dans une nef à cinq travées, travail des éléments décoratifs, clocher gothique octogonal ajouré) correspondent à l'image d'un bourg opulent ; en effet, en 1250 la paroisse comptait 180 feux  (foyers fiscaux) soit environs 900 habitants.

L'église a été restaurée en 1804 et classée monument historique en 1846.

En 1952, de nouveaux travaux de restauration permirent de retrouver les traces de la rosace qui ornait primitivement la façade ouest. Elle fut rétablie en 1958 sous la direction du service architectural des monuments de France.

Capacité de l'église : 100 places assises environ.

Restauration toute récente de l'église

De 2008 à 2011, d’importants travaux confortèrent et embellirent l’église :

Réouverture officielle : première messe le samedi 10 décembre 2011.

Infos pratiques

L'église est accessible aux handicapés.

Le parking est possible dans les rues du village. Il faut parfois s'éloigner un peu pour trouver une place.