«   Carte   »


Église de Montainville

Montainville
Saint Lubin ou Notre Dame de l'Assomption

Le village

Montainville est une commune rurale qui surplombe, à l'ouest, la vallée de la Mauldre, entre Mareil sur Mauldre et Beynes.

La population de Montainville est passée de 316 habitants (en 1968) à 507 (en 1999). Le recensement en cours actuellement devrait révéler une légère diminution du nombre des habitants.

Ce village préservé du temps est resté fidèle à ses origines rurales.

On y trouve : 5 fermes, 1 poulailler industriel, des silos de conditionnement des céréales, 2 gîtes ruraux, 1 électricien, 1 facteur d'orgues (profession rare) et 1 "Auberge-Café-Restaurant-Hôtel (5 chambres)-Dépôt de pain". Ce dernier établissement est provisoirement fermé pour cause de changement de gérant.

L'école comporte 5 classes où sont accueillis 77 enfants, de 4 ans au CM2.(cantine et garde hors horaires scolaires).

Montainville dispose d'un site municipal : www.montainville78.com.  

La commune est desservie à partir de la départementale 191 qui relie Mantes la Jolie et Rambouillet.

L'église

L'église de Montainville a une double dénomination. Celle de Saint Lubin a été associée à celle de Notre Dame de l'Assomption, en 1747. Les initiales respectives, S.L. et N.D., figurent sur les portes des confessionnaux (au fond de l'église) et sur les vitraux du chœur.

Cette église en pierre du XIIe siècle, fut construite sur les lieux d'une vieille chapelle du Xe, consacrée à Saint Lubin (patron des vignerons).

À la fin du XIVe, Jehanne de Blainville, dame de Montainville, entreprit de la reconstruire. Cette construction fut poursuivie par les familles de Montivilliers et de Maule, dont les armes sont gravées aux clés de voûte du chœur. Le clocher, qui s'élevait à plus de 40 mètres, fut en partie renversé par la foudre, en janvier 1743. On ne le relèvera  qu'à 36 mètres.

Le chœur est lambrissé de belles boiseries moulurées.

Classée en 1908, une dalle funéraire de la fin du XVIe très bien conservée, porte les effigies de Mathurin Gervais (1602) et de son épouse Isabeau Leboeuf (1588). À noter aussi le Tableau de méditation du maître autel représentant la Résurrection du Christ.

L'église est classée monument historique.

Infos pratiques

La capacité de l'église est de 300 places assises dont 98 dans la partie avant de la nef.

Chauffage au gaz par panneaux radiants. Certaines parties de l'église sont mieux couvertes que d'autres et, à ces endroits, on supporte parfaitement les périodes hivernales.

L'église est accessible aux handicapés.

Le parking est possible dans les rues du village et devant la Mairie (en nombre limité). Il faut parfois s'éloigner un peu pour trouver une place.